Accueil SFRP

Qui sommes nous ?

La Société Francophone de Recherche en Pédiatrie est une association nationale loi 1901, créée en 1982, par de jeunes pédiatres-chercheurs dont la renommée est aujourd’hui internationale tels que le Pr Alain Fischer et le Pr Arnold Munnich. Elle s’est ensuite élargie aux pédiatres de langue française en 1990 pour devenir la Société Francophone de Recherche en Pédiatrie (SFRP). Elle est composée des jeunes pédiatres chercheurs hospitaliers pour la plupart.

Adhérez à la SFRP : bulletin d'adhésion 2018

Afin de promouvoir la formation par et à la recherche parmi les jeunes pédiatres, la Société Francophone de Recherche en Pédiatrie (SFRP) a mis à jour en 2015 la liste d'équipes de recherche accueillant régulièrement des jeunes pédiatres dans le cadre de leur M2 et/ou thèse d’université. Cette liste avait été initiée en collaboration avec le Comité d'Interface Inserm Pédiatrie et est disponible:  cliquez ici.

 : Elle permet aux pédiatres en formation s’intéressant à la recherche d’avoir une meilleure lisibilité des possibilités de réaliser leur projet en France.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

  • 2 prix pour le congrès de la SFP à LYON en 2018 pour soutenir des jeunes pédiatres dans leur démarche de recherche ont été attribués par notre Société et à l'aide de partenaires pour une Communication Orale "Prix SFRP-SFP" (400€) et un poster "Prix SFRP-Marmott' " (200€) soumis dans la catégorie Recherche expérimentale et clinique. 

Les Lauréats 2018 sont: 

Prix SFRP-Marmott' :

PC-22: Impact de H3.3K27M sur le phénotype agressif de gliomes pédiatriques 

HOCHART A.(1), LEBLOND P.(2), LE BOURRHIS X.(3), MEIGNAN S.(4)

(1) Univ. Lille, CHU Lille, F-59000 Lille, LILLE CEDEX, FRANCE; (2) Centre Oscar Lambret, Unité Tumorigénèse et Résistance aux Traitements, F-59 000 Lille, France; Univ.Lille, INSERM U908, CPAC, Cell Plasticity and Cancer, F-59000 Lille, France; Centre Oscar Lambret, Unité d'onco-pédiatrie, F-59 000 Lille, France, Lille, FRANCE; (3) Univ.Lille, INSERM U908, CPAC, Cell Plasticity and Cancer, F-59 000 Lille, France, Lille, FRANCE; (4) Centre Oscar Lambret, Unité Tumorigénèse et Résistance aux Traitements, F-59 000 Lille, France et Univ.Lille, INSERM U908, CPAC, Cell Plasticity and Cancer, F-59 000 Lille, France, Lille, FRANCE

 

La mutation H3K27M induit une perte de la triméthylation de la lysine 27 de l’histone H3. Bien que cette mutation soit décrite comme facteur indépendant de mauvais pronostic, son rôle dans l’agressivité des gliomes pédiatriques demeure inconnu.

Objectif : Evaluer l’impact de la perte de la triméthylation liée à la mutation H3.3K27M sur le phénotype de cellules de gliomes pédiatriques.

Matériel et méthodes :Transfection de la mutation H3.3K27M dans une lignée non mutée de gliome de bas grade.

Résultats : Mise en évidence de nombreuses variations d’expression entre les cellules exprimant la forme mutée K27M de l’histone H3.3 par rapport aux cellules transfectées avec la forme sauvage. En normoxie, pas de différence de croissance liée à la perte de triméthylation de la lysine 27 de l’histone H3.3, ni de différence significative quant à la radio- ou à la chimio-résistance des cellules. En hypoxie, croissance accrue des cellules Res259 exprimant la mutation H3.3K27M par rapport aux cellules Res259 wild type et transfectées H3.3.

Conclusion : Malgré d’importantes modifications du transcriptome, nous n’avons pas, à ce jour, mis en évidence d’effet biologique dû à la mutation H3.3K27M en normoxie. Néanmoins, en hypoxie, la mutation induit une augmentation de la croissance cellulaire.

 

 

Prix SFRP-SFP

 

CO-49 : ÉTUDE PHÉNOTYPIQUE DE 189 PATIENTS EXPOSÉS EN ANTÉNATAL A L'ACIDE VALPROIQUE

 

ARMAND T.(1), MICHON L.(2), AMAR E.(2), POIZAT-AMAR C.(1), LESCA G.(1), DES PORTES V.(1), EDERY P.(1), PUTOUX A.(1). 

(1) HFME, BRON, FRANCE; (2) REMARA, Lyon, FRANCE

 

Objectifs: L’exposition anténatale à l’acide valproïque (VPA) peut être responsable de malformations congénitales et/ou de troubles du neuro-développement, regroupés sous le terme d’embryofoetopathie au valproate (EFV). Si certains patients peuvent présenter un tableau clinique évocateur, le diagnostic est plus difficile pour d’autres et il n’existe pas de critères diagnostiques bien définis.

Matériel/méthodes: Nous rapportons l’étude phénotypique, les éléments neurodéveloppementaux et la morphologie faciale (analyse de photographies à l’aide du logiciel FDNA de reconnaissance automatisé du phénotype facial) d’une cohorte de 189 patients exposés en anténatal au VPA seul ou en association à d’autres anti-épileptiques (AE).

Résultats: L’analyse de la cohorte confirme un effet dose concernant les malformations, mais aussi concernant les troubles des apprentissages et du comportement. Nous rapportons par ailleurs des signes cliniques peu connus dans ce syndrome. Enfin, nous avons élaboré grâce au logiciel FDNA une image composite illustrant la morphologie faciale de patients exposés au VPA seul comparée à celle de patients exposés à plusieurs AE.

 

Conclusion: L’analyse de cette cohorte permet  de préciser le phénotype de l’EFV et de proposer de nouveaux outils d’aide au diagnostic.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Annonce:

Pour leur huitième édition, les Rencontres Francophones Multidisciplinaires des Cardiopathies Congénitales (RFMCC) se dérouleront les 15 et 16 Novembre 2018 à Biarritz, au cœur du Pays Basque.

Vous pourrez ainsi découvrir une cité de caractère qui a su garder son identité tout en s’ouvrant sur le monde. L’ouverture aux autres, c’est l’esprit des RFMCC dont le but est de promouvoir le partage et la complémentarité entre les diverses spécialités (foetalistes, néonatologues, cardiologues, anesthésistes, chirurgiens, réanimateurs,...) impliquées dans la prise en charge des cardiopathies congénitales. Ouverture sur le monde tout en conservant notre caractère francophone. Cette année encore la diversité et la richesse des échanges seront les maitres mots de ces journées !

La convivialité de ces journées et la qualité des discussions ayant façonnées le succès des RFMCC, nous vous espérons nombreux à répondre à notre invitation.

 

LIEU DU CONGRÈS

Palais des Congrès de Biarritz

1 avenue Edouard VII - 64200 Biarritz

 

LOGISTIQUE & INSCRIPTIONS

www.multi-cardio-congenitale.fr

OVERCOME : 13 - 15 rue des Sablons, 75116 Paris

Tél. : +33 (0)1 40 88 97 97 - Fax : +33 (0)1 43 59 76 07 - Email : cardiocongenitale@overcome.fr

 




---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

  • 2 prix de 400€ pour le congrès de la SFP à Marseille en 2017 pour soutenir des jeunes pédiatres dans leur démarche de recherche . Ils ont été attribués par notre Société pour une Communication Orale et un poster soumis dans la catégorie Recherche expérimentale et clinique. 

Voici les résultats 2017:

PRIX SFRP


CO4-04
Etude du microbiote urinaire de l'enfant de moins de 3 mois par culturomics
MORAND A.
(1), CHABROL B.(2), TSIMARATOS M.(2), LAGIER J-C.(1), RAOULT D.(1)
(1) IHU - Méditerranée Infection, Marseille, FRANCE; (2) Hôpital Timone, Marseille, FRANCE
Prix CO SFRP


Objectif :Etude du microbiote urinaire des enfants < 3 mois par culturomics.
Sujets / matériels et méthodes :Des spécimens d’urine d’enfants < 3 mois étaient récoltés après nettoyage périnéal. Un séquençage métagénomique, une analyse par ECBU standard et par culturomics utilisant 8 conditions de culture
spéciale différentes étaient réalisés.
Résultats principaux : 31 échantillons d’urine ont été étudiés. La métagénomique a montré la présence d’ADN bactérien
dans les 31 prélèvements. 10 ECBU standards étaient stériles. Seuls 3 prélèvements étaient stériles en culturomics. 124 espèces bactériennes différentes ont pu être identifiées en culturomics dont 53 non connues de la littérature et 53 non retrouvées pas la méthode de métagénomique. 70 espèces étaient trouvées en commun par les méthodes de culturomics et de métagénomique. 306 espèces trouvées en métagénomique n’étaient pas trouvées par la culturomics. L’analyse en composante principale montrait un lien entre le nombre d’espèces bactériennes différentes cultivées au sein d’un
échantillon et le poids, p<0,05.
Conclusion : Les techniques de culture spéciale permettent d’identifier des espèces du microbiote urinaire chez les patients < 3 mois non mises en évidence par les techniques de culture standard ou de métagénomique.

 


 

P-676
Emotions en simulation : levier ou frein pour l'apprentissage ?
GATIN A.
(1), RENAUD-PINELLI E.(1), HAUET M.(1), LARADH M.(1), BORSA-DORION A.(1), PELACCIA T.(2), LACREUSE-TALON I.(2), STEYER E.(3)
(1) CHU Nancy, Hôpital d'enfants, Vandoeuvre, FRANCE; (2) CHU Strasbourg, Strasbourg, FRANCE; (3) Université lorraine, Vandoeuvre, FRANCE

Prix poster SFRP

 

Objectif : Quelles émotions sont générées en simulation en santé et quel est l’impact sur les apprentissages ?
Méthode : Etude qualitative phénoménologique monocentrique auprès d’apprenants de séances de simulation haute fidélité à l’hôpital virtuelle de Nancy. Les émotions provoquées et leurs répercussions ressenties sur l’apprentissage ont été étudiées à travers dix-sept entretiens semidirigés, selon une grille de diversité préétablie.
Résultats : Les émotions négatives : peur, appréhension paraissent prépondérantes mais mobilisatrices et nécessaires à l’apprentissage. Rarement, à intensité trop élevée ou valence extrême comme pour la honte ou l’impuissance, elles semblent source d’une inhibition des processus cognitifs. Les émotions positives : joie, fierté, moins mentionnées, semblent contribuer au renforcement du sentiment d’auto-efficacité personnelle. Mais à intensité ou valence extrême, elles
sont parfois responsables d’une absence de conscience claire des lacunes de performance. Il nous semble exister une « zone émotionnelle efficace » optimale pour les apprentissages.
Conclusions : Les émotions négatives comme positives sont un moteur pour l’apprentissage si elles ne dépassent pas le point de rupture. Ce seuil émotionnel répond à une grande variabilité individuelle.

 

 

 

 

 

  • 2 prix de 400€ pour le congrès de la SFP à Lille en 2016 pour soutenir des jeunes pédiatres dans leur démarche de recherche . Ils ont été attribués par notre Société pour une Communication Orale et un poster soumis dans la catégorie Recherche expérimentale et clinique. 

Voici les résultats 2016

 

Prix de la Communication Orale SFRP

CO-11
Validation expérimentale d'un nouvel outil d'analyse de la variabilité de la fréquence cardiaque : le Fetal Stress Index

CHAMPION C.(1)*, SERVAN-SCHREIBER E.(1), SHARMA D.(1), AUBRY E.(1), BUTRUILLE L.(2), BESSON R.(1), DERUELLE P.(1), HOUFFLIN-DEBARGE V.(1), STORME L.(1)
(1) Hôpital Jeanne de Flandre, Lille, FRANCE; (2) EA 4489 Environnement Périnatal et Santé, Pôle Recherche Faculté de Médecine, Université Lille, Lille, FRANCE

Objectif : L’analyse visuelle de la variabilité́ du rythme cardiaque fœtal (VRC) dépiste mal le risque d’hypoxie et d’acidose fœtales. Nous avons développé un nouvel indice (Fetal Stress Index, FSI) basé sur l’analyse de la VRC dans les hautes fréquences, reflet du système parasympathique. Notre objectif est d’étudier les variations du FSI en fonction de l’inhibition du système parasympathique ou sympathique, ou de l’activation du baroréflexe dans un modèle de fœtus de brebis. Méthodes : 9 brebis ont été́ instrumentées proche du terme.4 molécules ont été testées: 1) atropine 2,5 mg, parasympatholytique 2) propranolol 5 mg, sympatholytique 3) éphédrine 24 mg, vasoconstricteur périphérique 4) nitroprussiate 1mg, vasodilatateur périphérique. Résultats: L’atropine induisait une diminution significative du FSI. Le propranolol ne modifiait pas le FSI. Le FSI n’était pas modifié par l’hypertension provoquée par l’éphédrine, ni par la bradycardie réactionnelle due au baroréflexe ni par l’hypotension induite par le nitroprussiate.

Conclusion :Le FSI est spécifique du système parasympathique et n’est modifié ni par l’inhibition du système sympathique, ni par l’activation du baroréflexe. Cette validation du FSI nous permet d’envisager son expérimentation dans des situations obstétricales pathologiques.

Prix Poster SFRP

P-472
Nouvelle approche physiopathologique pour un modèle murin d'Encéphalopathie Hypoxo-Ischémique (EHI) néonatale

BOURDENS M.(1)*, RINGOT M.(2), MATROT B.(2), THOBY-BRISSON M.(3), BRISSEAU O.(1)
(1) CHU Pellegrin BORDEAUX, Bordeaux, FRANCE; (2) Inserm U1141, Hôpital Robert Debré, Paris, FRANCE; (3) UMR 5287 CNRS-INCIA, Bordeaux, FRANCE

Objectifs : Mettre au point un modèle murin d’EHI néonatale sévère, avec des lésions cérébrales diffuses et profondes, par bradycardie sévère secondaire à un arrêt respiratoire avec reperfusion par réanimation ventilatoire (poumon d’acier pour petit animal) chez le raton P7. Matériels et méthodes : Après anesthésie et curarisation, les rats étaient soumis à une hypoxie profonde et un arrêt de la ventilation entrainant une bradycardie ; 27 rats ont été réanimés par le poumon d’acier après 7 minutes de bradycardie sévère, un groupe contrôle a été réanimé dès l’identification de la bradycardie. Nous avons évalué les séquelles anatomiques par IRM cérébrale et histopathologie et les séquelles mnésiques par des tests comportementaux. Résultats : Nous avons obtenu une bradycardie extrême brutale reproductible sans lésion histologique ou radiologique 15 jours après l’arrêt cardio-respiratoire. Nous n’avons pas observé de différence significative pour la mémoire et la motricité. 

Conclusion : Notre travail montre la faisabilité et la reproductibilité de notre protocole de bradycardie extrême chez le petit animal. Des travaux complémentaires devraient nous permettre d’élaborer un modèle d’EHI sévère (avec lésions cérébrales anatomo- histologique).

FINANCEMENTS

Attention aux dates de fin de candidatures! Vérifiez selon les organismes, les échéances prévues: cliquez ici